Avec Olivier Andrieu, le SEO, ça se référence tout naturel !

Home  /  Content Management  /  Avec Olivier Andrieu, le SEO, ça se référence tout naturel !

Avec Olivier Andrieu, le SEO, ça se référence tout naturel !

Hélène Frébourg en formation référencement SEO avec Olivier Andrieu

Olivier Andrieu, c’est la référence du référencement, le top du SEO, du référencement naturel, du bio sans black hat, ni charabia imbitable, … sourire en prime.

Le SEO avec lui, ça parait tout facile, tout abordable : et quand on commence à lire du SEO ailleurs, on y comprend rien, on a l’impression d’être sur cette horrible planète des informaticiens-autistes qui se parlent qu’entre eux,  …  vous savez, ces informaticiens en mode ours qui ne communiquent que par grognement ou par griffade, tu vois genre, « nous on gère le SEO et on t’emmerde, tu peux pas comprendre notre savoir si précieux, notre verrouillage qui ferme tout pour garder notre pouvoir dans notre tour d’ivoire imprenable, … casse-toi pov’conne ».

Ah oui ? Vous aussi, vous en connaissez des ours-informaticiens, enfin des informaticiens quoi, enfin genre des gars qui soit-disant gèrent le SEO ? … bah Olivier Andrieu, c’est tout le contraire ! … et pourtant lui, question informatique de haut niveau, il en connait un rayon !

La pédagogie, l’ouverture d’esprit, la fluidité des explications, le plaisir de partager, la joie d’être là avec nous, l’esprit super open et vibrant, l’oeil qui pétille & le sourire en prime, bah voilà … avec Olivier Andrieu, on avale les tittle, les balises, les méta et les alt, avec autant de plaisir qu’un bon gato-choco et ou un p’tit verre de Gewurztraminer, sans aucun problème de digestion, ni griffure d’ours mal léché …

Je viens de passer une journée de formation avec Olivier Andrieu, et j’en suis encore toute revigorée, rassurée, requinquée !

Depuis 2006 , l’été où j’ai commencé à bloguer, j’ai évidemment toujours chercher à comprendre les règles du jeu, pour adapter l’écriture au web, pour être repérée par Google pour que l’internaute trouve mes pages … (et vu mes résultats dans Google Analytics des différents sites que j’ai produits, … mon internaute a bien trouvé le chemin … d’ailleurs, tu es là Toi aussi !)

Tout naturellement, depuis 2006, j’ai suivi les enseignements d’Olivier Andrieu, j’ai assisté à ses conférences, j’ai lu ses nombreux écrits : sa newsletter, son site, ses livres, et je me repasse régulièrement sa VOD sur Elephorm.

Avec le SEO, il faut faire preuve d’humilité, car rien n’est jamais acquis, puisque Google s’amuse à changer les régles toutes les 5 secondes ….

A chaque fois que j’ai essayé de lire du SEO ailleurs, j’ai eu l’impression de retomber sur la planète des ours-informaticiens-autistes ou bien, sur celle des bidouilleurs, les grey ou black hats … & franchement, dans les 2 cas, ça rebute !

Cette journée de formation m’a vraiment fait du bien, car elle m’a permis de vérifier que la méthode sur laquelle je base ma production de contenus, est bien réglée sur les fondamentaux du SEO enseignés par Olivier Andrieu :

non je n’ai pas dérivé ou oublié les régles, oui j’ai bien raison de commencer par demander aux responsables des systèmes d’info ou autres informaticiens qui gèrent le système :

  • où sont les balises H1 à H6 ? … et leurs calibrages en nombres de mots ?
  • quel est le contenu de la balise tittle ?
  • où est la méta-description ? combien de signes ?
  • quels sont les mots-clés ? la requête principale ? les requêtes secondaires ?
  • pourquoi on peut pas mettre d’attribut ALT sur les photos ?
  • pourquoi les URL n’ont pas des mots mais des numéros ?
  • pourquoi on peut pas mettre des liens internes ou externes dans notre contenu ? et en corollaire, pourquoi on peut pas choisir les mots de l’ancre ?
  • quelle est ta liste de backlinking ?
  • je peux regarder Google Analytics ? … ah nan, c’est top-secret … oh bah je comprends, tinkiete …
  • … euh nan, je vais pas te mettre en lien, le doc de formation d’Olivier Andrieu avec les check-list pour faire ton mini-audit du quotidien : va donc faire une journée de formation avec lui, tu verras, ça fait du bien !

Enfin bref, je n’ai pas trop de temps à perdre avec des sites qui ne sont en rien conformes aux normes actuelles de production, car avec des CMS-maison à la noix , mais je voudrai plutôt te dire à Toi, oui Toi, qui souhaite créer un site pour ta start-up ou ton nouveau projet

ne te laisse pas enfermer dans l’impasse des ours-informaticiens-autistes, qui vont te vendre du CMS-maison, et donc te manipuler dans leur dispositif à la noix, qui te fera perdre ton temps et ton argent.

Sois prudent avec les consultations de compétences (en agences ou toute autre forme) :

  • un projet de site internet, ça se fait sur la base d’un vrai cahier des charges, qui stipule un certain  nombre de régles en accord avec les normes actuelles et avec tes objectifs
  • avec un CMS comme WordPress (et toute sa famille  avec Drupal, Joomla, et aussi typo3, eZ-publiz & co, qui représentent +70% du web), tu auras d’emblèe des fonctionnalités riches et faciles d’accès qu’aucun ours-informaticien-autiste aussi intelligent soit-il ne pourra reproduire tout seul avec son usine-à-gaz CMS-maison,
  • ne gaspille pas ton argent et ton énergie dans la construction des tuyaux puisque ces CMS comme WordPress te donnent un outil technique de très haut niveau, inégalable par rien d’autre … et absolument adaptable à ta problématique … (et que accessoirement Google lit en premier dans tout l’internet mondial …)
  • mais concentre ton énergie, ton temps, ton argent, sur le contenu multimédia que tu vas faire circuler dans ces tuyaux, et aussi sur comment organiser l’architecture de ton contenu pour le faire circuler dans les bons tuyaux, avec les bonnes pratiques efficaces et pertinentes.

Note bien que je sais faire :

  • un vrai cahier des charges et t’accompagner dans la définition de tes besoins en fonction de tes objectifs
  • une vraie charte éditoriale avec le bon mixage entre les objectifs du marketing et les règles du SEO
  • construire l’architecture de l’information 
  • piloter un wordpress ou un drupal (et m’adapter à des cms sérieux, … quant aux cms à la noix j’en ai plus que ras-le-bol et je ne veux plus perdre mon temps)
  • une vraie production de contenus multimédias pour nourrir ton site, ton blog
  • et le relayer dans ta communauté.

Et pour conclure, je dirai qu’on est là, au coeur de la problématique actuelle de la transformation digitale : le choc des cultures, l’écart qui se creuse entre les pratiques selon les modèles du passé basé sur la verticalité hiérarchique « le pouvoir c’est l’info » … et les nouvelles approches du numérique fondées sur l’horizontalité communautaire « le pouvoir c’est le partage de l’info ». 

On change de paradigme et on peut comprendre que les ours s’accrochent à leur tour d’ivoire …

J’ai bien aimé (enfin si on peut dire) quand Olivier Andrieu a plusieurs fois évoqué les « bourrins qui bourrinent » en vendant du SEO totalement opaque, genre « on gère mais on te dira rien » … avec des pratiques pas tellement google-friendly mais qui laissent pantois le manager (employeur ou client) qui ne connait rien à la technique (et c’est normal), et se fait enfumer par le mystère entretenu dans toute la splendeur opaque de l’ours ou du bourrin (chacun son imagier animalier …) qui gère le SEO (et plus globalement les systèmes informatiques) dans sa tour d’ivoire (qui vacille doucement, lentement mais surement, dans les marais de la transformation digitale)  & qui forcément balance des coups de griffe pour encercler sa tour d’ivoire d’un cordeau de protection …

Enfin bref, tu vois quoi !

Pour +info :

CC BY-NC-ND 4.0 Avec Olivier Andrieu, le SEO, ça se référence tout naturel ! par helenefrebourg est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 .

COMMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>