J’ai décidé de changer de métier …

Home  /  Management  /  J’ai décidé de changer de métier …

J’ai décidé de changer de métier …

by helenefrebourg mars 30, 2017 Tag ,,
1-Desktop67

Mon métier, c’est la communication, au niveau de responsable de la communication ou dircom (avec 30 ans d’expérience professionnelle), ou encore sur des missions ciblées sur le numérique (diplôme d’animateur webmarketing +10 ans de pratique du numérique).

Mais … 

  • j’ai rencontré beaucoup de difficultés depuis 2012 (47 ans) à trouver un CDI : j’ai enchainé plusieurs CDD successifs, avec des salaires non cadres, voire au smic, ce qui n’a pas empêché les employeurs de bien presser le citron des compétences bien présentes … genre « tiens puisque vous êtes là et que vous savez, faudrait que vous fassiez … » …
  • les annonces pour les emplois de communication en Normandie sont très-très rares, et demandent beaucoup-beaucoup de compétences, pour des tarifs très bas (proches du smic, et toujours inférieurs à 2000 brut/mensuel), pour pas dire en offres de stage pas payé; entre un senior compétent et un junior (dont le loyer est payé par l’APL et papamaman), l’employeur va voir au plus court de sa caisse et prendre le junior systématiquement … à 30 ans t’es déjà senior …
  • j’ai fait de nombreuses tentatives de prospection pour vendre des prestations de dircom ou de production de contenus numériques, en étant en portage salarial : à chaque fois, le client demande beaucoup, pour des budgets très faibles, avec cette éternelle croyance que le freelance ne coute rien et est corvéable à merci pour régler tous les pbs pour la veille … par charité, je ne nommerai personne, mais par exemple, recevoir des aides institutionnelles (et pas qu’une) et ne pas payer la personne qui fait le site et tout le toutim, c’est moche-moche-moche …

En résumé, j’ai toutes les compétences demandées y compris numériques, pour gérer des missions de communication,  mais la perspective d’enchainer des CDD (de remplacement maternité) au smic en alternance avec des périodes de chômage à la durée incertaine, qui se rallonge plutôt avec l’age, … ne me semble pas acceptable, et surtout pas compatible avec le besoin de ressources notamment pour la retraite.

Alors au lieu de tourner en rond et de m’user dans une spirale de galères, j’ai donc mené un travail de réflexion très approfondi, pour réviser mon projet professionnel.

Au fil de mon parcours, j’ai plusieurs fois envisagé d’évoluer vers le coaching pour accompagner plutôt le décideur, le manager, l’individu dans sa stratégie, plutôt que d’être uniquement centrée sur de l’opérationnel autour des produits, des marques, des structures :

  • se recentrer sur l’humain,
  • donner du sens,
  • explorer des nouveaux chemins pour révéler les potentiels …

De plus, le métier de coach est bien mieux valorisé en entreprise et institutionnels, que le métier de communication, et la demande est très forte devant les difficultés actuelles dans la conduite du changement, dans les processus de transformation digitale et plus globalement de l’innovation et des mutations de l’économie, … Sans compter la très forte demande des particuliers qui ont besoin de boussole pour trouver leur chemin …

Ces missions sont surtout beaucoup mieux valorisées que les prestations de communication, et le coté senior est un atout pour le coach, par pour le dircom ...

C’est donc une reconversion : une reconversion douce car je ne jette pas mes compétences de dircom / webmarketing à la poubelle, elles seront très utiles. J’aime toujours mon métier de  la communication, tracer des passerelles entre les projets et utiliser la panoplie d’outils que je maitrise bien. On verra comment je tricote toutes ces compétences …

Je passe du consultant, conseil de marques, projets, structures, à l’accompagnement de personnes …

Bref, j’ai beaucoup d’idées pour mon futur métier de coach : je vous en parlerai plus tard.

Pour l’instant, la première étape c’est la formation.

Car coach, c’est un métier, un vrai métier avec des méthodes et des techniques spécifiques.

C’est très à la mode de se dire coach-de-ci-de-ça, mais franchement encore une fois, faut être sérieux, et avoir un minimum d’éthique et de sens professionnel.

Donc, la première étape incontournable pour pouvoir exercer comme coach, c’est de faire une formation, et une formation sérieuse.

On ne fait pas une reconversion avec une baguette magique et 2jours de stage !

Suite au prochain épisode : je vous raconte mon choix de formation avec l’école Link Up Coachinge .

CC BY-NC-ND 4.0 J’ai décidé de changer de métier … par helenefrebourg est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 .

COMMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>